Géopolitique d'OMAN. Les choix d'une pétromonarchie discrète.

Verluise

Notre ami, Pierre VERLUISE, directeur de la remarquable publication DiploWeb, nous propose, et nous l'en remercions, de partager l'information ci-après avec notre réseau en pleine relance, ce que nous nous faisons avec d'autant plus de plaisir et d'intérêt que la Sultanat d'OMAN joue un rôle essentiel, et pourtant méconnu, dans la géopolitique régionale, et pas seulement régionale, entre l'Arabie Saoudite et l'Iran notamment. Pierre Verluise avait participé au colloque international organisé pour le 50ème anniversaire du FERAM, le 5 octobre dernier, dans les locaux parisiens de l'ENA (cf plus haut).

Discret, le sultanat d'Oman devient un acteur à considérer. En quoi ses choix politiques, passés et présents, impactent-ils la région et son territoire ? La société qui les porte est-elle aussi stable que son image aimerait nous le faire croire ? A. Mouthon présente une solide étude, appuyée sur un terrain, illustré d'une carte et de photographies. 

Géopolitique d’Oman
Les choix d’une pétromonarchie discrète

Par Alexandre MOUTHON, le 5 mars 2016 

Géographe et photographe, travaille en indépendant à la réalisation de récits documentaires, notamment photographiques et vidéographiques, ainsi qu’à des articles de fond. Il développe également une activité d’analyste consultant.

DIFFICILE de veiller le Sultanat d’Oman tant les signaux sont de faibles bruits, davantage encore dans la sphère francophone. Peu de littérature académique et officielle, peu de dépêches, peu d’alertes, peu de visites médiatisées, donnent à entendre, à lire et à parler du Sultanat d’Oman. C’est d’ailleurs en des termes similaires que Pierre Razoux introduit sa note de recherche stratégique « Oman : future pièce maîtresse de la stratégie américaine dans le Golfe et l’Océan Indien » [1]. 
Un Etat qui dispose d’une telle position géostratégique au Moyen-Orient et qui demeure si discret interroge le curieux et sans aucun doutes les puissants et les puissances, dans les antichambres des ambassades et des ministères, des conseils d’administration et des états-majors. Monarchie absolue, islam, rente énergétique, voisins difficiles à fréquenter, vigie du détroit d’Ormuz et pourtant peu de vagues et quelques faits divers [2]. Vu de Paris, il s’agirait de créer des relations plus étroites avec Oman, alors que ses intérêts ont choisi plus massivement le Qatar et les Emirats Arabes Unis.

Géopolitique d'Oman
Carte géopolitique du sultanat d’Oman
Copyright 2016 Alexandre Mouthon/Diploweb.com

Le sultanat d’Oman n’est pas un mirage d’Arabie. En quoi ses choix politiques, passés et présents, impactent-ils la région et son territoire ? La société qui les porte est-elle aussi stable que son image aimerait nous le faire croire ? 

JPEG - 167.2 ko
Sultanat d’Oman
Copyright Alexandre Mouthon, 2016/Diploweb.com

C’est une mission de terrain à Oman en 2015, au cours de laquelle nous avons été amenés à parcourir le territoire et à rencontrer les populations, qui nous offre l’occasion de proposer des éléments de réponses sous la forme d’une synthèse en trois actes.

Tout d’abord, le Sultanat d’Oman émerge comme ...   Lire la suite sur DiploWeb

*  *  *  *  * 

Contact et infos :     Pierre VerluiseDirecteur du Diploweb

 
Le Diploweb : 7 outils nécessaires à votre veille géopolitique
- Le compte twitter de veille géopolitique Diploweb.com
- La chaine youtube Diploweb.com

 

Partenaires