Nous avons besoin de vous : contribution au Grand Débat

PPS

ATTENTION, date limite: le 15 mars

 

                                                                                                       Paris, le 18 février 2019

Contribution du FERAM au Grand Débat : nous avons besoin de vous

Comme vous le savez, la France vit en ce moment une période particulière avec la crise des « gilets jaunes ». Une des réponses de l’exécutif passe par un « grand débat national » qui fonctionne plutôt bien avec, à ce jour, plus de 6000 réunions locales organisées, et près d’un million de contributions déposées sur le site web officiel du grand débat. 

Destiné à prendre le pouls de la société française, ce grand débat s’articule autour de quatre grands thèmes dont « l’organisation de l’Etat et des collectivités publiques » ou « la démocratie et la citoyenneté ». Ces thèmes s’accompagnent de nombreuses questions proposées par le président Emmanuel Macron dans sa lettre aux Français du 13 janvier. 

Pour le thème de l’organisation de l’Etat et des collectivités publiques, 

on peut notamment citer : 

-  Y a-t-il trop d’échelons administratifs ou de niveaux de collectivités locales ?

-  Faut-il renforcer la décentralisation et donner plus de pouvoir de décision et d’action au plus près des citoyens ? A quels niveaux et pour quels services ? 

-  Comment voudriez-vous que l’Etat soit organisé et comment peut-il améliorer son action ? « Faut-il revoir le fonctionnement de l’administration et comment ?

-  Comment l’Etat et les collectivités locales peuvent-ils s’améliorer pour mieux répondre aux défis de nos territoires les plus en difficulté et que proposez-vous ?

Pour le thème de la démocratie et de la citoyenneté : 

-  Faut-il reconnaître le vote blanc ?

-  Faut-il rendre le vote obligatoire ?

-  Faut-il, dans quelles proportions, limiter le nombre de parlementaires ou autres catégories d’élus ?

-  Quelles évolutions souhaitez-vous pour rendre la participation citoyenne plus active, la démocratie plus participative ? 

-  Faut-il associer davantage et directement des citoyens non élus, par exemple tirés au sort, à la décision publique ?

-   Faut-il accroître le recours aux référendums et qui doit en avoir l’initiative ?

Par rapport à ces différentes questions, le Feram pourrait apporter un regard intéressant et instructif grâce à la diversité et la force de son réseau. 

Nous avons donc besoin de vous : ceux qui le souhaitent pourraient nous donner sur les questions de leurs choix l’expérience de l’organisation de leurs pays respectifs par rapport aux interrogations actuelles du modèle français. 

Nous vous proposons de fournir des contributions courtes et synthétiques (2 pages maximum) qui seraient ensuite publiées - avec votre signatiure sauf avis contraire - sur le site du Feram et portées au débat. 

Plutôt que d’inventer, mieux vaut souvent regarder et s’inspirer de ce que pratiquent d’autres ! 

Merci à tous. Amicalement. 

Philippe POTTIEE-SPERRY, administrateur en charge de la communication 

=> contact@feram.org

 

FERAM - 56, rue Gay-Lussac - 75005 PARIS, France

www.feram.org

 

Partenaires